2004 – Ontario

Diplômée de l’Université de Toronto, Dre Lynn Wilson exerce la médecine familiale depuis 20 ans. Elle est présentement chef du Département de médecine familiale et communautaire au St. Joseph’s Health Centre de Toronto et professeure agrégée au Département de médecine familiale et communautaire de l’Université de Toronto. Elle est également membre du Comité des services aux médecins et expert-conseil au Comité d’appréciation des médicaments et des thérapeutiques, tous deux relevant du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Jusqu’à l’an dernier, elle était membre du personnel de la Fondation de la recherche sur la toxicomanie, Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Jeune, sa famille comptait plusieurs femmes médecins, y compris une arrière grand-tante qui fut la première femme à recevoir un diplôme de Médecine en Inde. Dre Wilson s’intéresse particulièrement aux soins aux toxicomanes. Elle fait partie du groupe qui a fondé le Toronto Centre for Substance Use and Pregnancy au St. Joseph’s, qui est dirigé par une de ses collègues de pratique, Dre Alice Ordean. Elle a participé à la co-rédaction de deux livres médicaux de référence sur l’abus de substances. L’une de ses réalisations est le projet Create, où, avec les docteurs Meldon Kahan et Deana Midmer, elle a élaboré du matériel didactique sur les toxicomanies pour la formation prédoctorale dans les cinq facultés de médecine de l’Ontario, en collaboration avec une centaine de professeurs. Il en est résulté un programme comprenant 17 modules en ligne qui sont utilisés à l’échelle nationale.

Elle trouve également le temps de faire plusieurs présentations et de produire de nombreuses publications sur la médecine familiale. Elle a aussi enseigné la Médecine en Australie et au Japon. Elle s’est rendue en Tanzanie avec un groupe d’étudiants et de professeurs de niveau secondaire pour travailler dans des cliniques de VIH/sida, des orphelinats et des écoles.

Mère de deux enfants, elle était entraîneuse de basket-ball et de volley-ball pour les équipes de l’école secondaire de sa fille. Elle prête aussi main-forte à son mari, Chris, sergent à la retraite et maintenant professeur au secondaire, pour la collecte de fonds de Stay in School, Keep the Peace, un programme de basket-ball de Toronto pour les jeunes à risques.

Retour

Archives

All entries, chronologically...