2007 – Colombie-Britannique

Dre Nirvair Levitt a été un témoin de première ligne des effets dévastateurs du VIH/sida dans son pays d’origine et en Zambie. Inspirée par cette situation, elle a entrepris une carrière médicale qui a changé des choses pour des milliers de personnes. Peu après son arrivée au Canada, au début des années 1980, Nirvair s’est engagée dans la recherche, puis s’est installée et a travaillé dans une clinique du St. Paul’s Hospital de Vancouver pour soigner des patients atteints du VIH/sida. Son intérêt s’est accru, l’amenant à doter en personnel une clinique du VIH en Afrique du Sud, où elle prévoit travailler en alternance.

Nirvair a obtenu son diplôme de médecine de l’Université de la Zambie, en 1978. Une fois arrivée au Canada, elle a reçu la certification du Collège des médecins de famille du Canada, en 1991, puis a reçu le titre de Fellow en 2004. En tant que professeure clinicienne agrégée de médecine familiale et communautaire à la University of British Columbia (UBC), Nirvair enseigne aux étudiants aussi bien qu’aux résidents, et elle joue un rôle actif au sein du programme des diplômés en médecine de l’étranger à l’hôpital St. Paul’s. En 2004, elle a été nommée Meilleure enseignante de médecine familiale de l’UBC.

Nirvair pratique au Raven Song Community Health Centre de Vancouver, la collectivité où elle habite avec son mari et ses enfants. Ses patients, ses collègues et ses amis la décrivent comme une personne « enthousiaste et brillante, toujours respectueuse des autres; un merveilleux modèle du médecin de famille. »

« En tant que médecin de famille, j’apprécie la possibilité de contribuer de manière positive à la vie des gens, travaillant à soigner les malades grâce aux connaissances et compétences médicales et scientifiques, sachant que la guérison relève de la relation médecin-patient et que le fait d’écouter les témoignages des patients pourrait être la caractéristique la plus significative de cette relation. »

Retour

Archives

All entries, chronologically...